Une belle paire de boules lumineuses pour illuminer vos trajets, ça vous tente ? Avec les Bike Balls, rendez-vous visible la nuit, même de loin ! Aucun risque que l’automobiliste qui vous suit ne remarque pas vos testicules en silicone qui gigotent dans l’obscurité. La sécurité avant tout 😉

DÉTAILS

NOM : Bike Balls
LUMIERE : LED rouge
MATIERE : silicone
DIMENSIONS : 10x16x3,5 cm
PRIX : 6,99 €

Dans le cadre de notre programme d'affiliation CDiscount, nous touchons une petite commission sur le prix du produit sans que cela ne vous coûte plus cher !

Bike balls

LES PLUS DES BIKE BALLS

  • Trois modes d’éclairage : fixe, clignotement lent ou clignotement rapide
  • Waterproof
  • Financé en crowdfunding en seulement 3 jours sur Kickstarter
  • Bonne idée cadeau pour un(e) ami(e) cycliste pour les fêtes de fin d’année (les fameuses boules de Noël…)
  • Pas cher (pour ne pas vous vider les bourses)
  • Livraison rapide et gratuite
  • Produit de qualité (silicone qualité premium)

BIKE BALLS, C’EST QUOI ?

Bike Balls (ou “couilles de vélo” en français), est le gadget sexy (plus ou moins) qui enflamme la toile. Il s’agit d’une lumière de vélo originale et pour le moins excentrique. Cette lumière en LED rouge aux allures de testicules s’accroche à votre vélo et vous rend visible (de loin) par les automobilistes lorsque vous roulez la nuit. Deux couilles lumineuses qui vous protégent des chauffards, il fallait y penser non ?

LES TESTICULES LUMINEUSES POUR VÉLO, POURQUOI C’EST COOL?

À l’instar du savon bite ou des Niceballs, les testicules anti-stress à accrocher votre bureau, il va sans dire que les attributs masculins sont à la mode. Ils se déclinent en nombre de produits dérivés, avec parfois quelques dérives (à l’instar du très classe déguisement Biteman l’ami des EVG). En résumé, les zizis et les coucouilles ça fait rigoler, et surtout, ça fait vendre.

En plus de faire rire vos amis, les Bike balls vous attireront très certainement la sympathie des conducteurs sur la route. En effet, je pense qu’on peut partir du principe qu’on n’embrouille pas un type (ou une type) qui se promène avec des testicules lumineuses accrochées à son vélo. On ne le klaxonne pas non plus, ou alors, à la limite, pour s’exclamer “énorme ! Ce mec a des couilles qui pendent à son vélo ! Ce type est super, laissez-le passer !”. Bon ok j’exagère un peu, mais vous voyez où je veux en venir : si à 30 ans tu n’as pas encore des Bike balls qui pendouillent de ton vélo, tu as probablement raté ta vie. Désolé.

En plus, la vue de vos Bike balls apporteront un peu de joie aux automobilistes qui sont coincés dans les bouchons, le regard perdu et l’âme en peine, et ça, ça n’a pas de prix.