Peu de temps après le succès du Fidget Spinner, un ancien gadget anti-stress a lui aussi récemment refait surface et exalte les internautes en quête de sérénité et de paix intérieur (jeune scarabée). Je vous présente le Buddha Board, soit le tableau de Bouddha en français. Le concept est simple : vous peignez uniquement avec de l’eau, et cela colore le tissu en noir et gris. votre oeuvre éphémère disparaît au bout de quelques minutes, après quoi et le tissu redevient blanc. Détails, infos et vente du plateau Buddha Board, pour les grands et les petits… japonais ou pas japonais : 

Détails

Marque : Buddha Board
Kit : 1 Buddha Board, 1 socle japonais, 1 pinceau en bambou
Âge : 3 ans et plus
Dimensions : 30,5 x 25,4 x 5 cm
Prix : 35,95 €

Dans le cadre de notre programme d'affiliation Amazon, nous touchons une petite commission sur le prix du produit sans que cela ne vous coûte plus cher !

buddha board

 

Le Buddha Board, cool ou pas cool ?

Le plateau Buddha Board est censé vous inviter à la méditation en faisant le vide dans votre tête. Et puisque dans l’imaginaire collectif sérénité rime avec Asie, le design du Buddha Board ressemble à un petit atelier de calligraphie japonaise.  Alors oubliez un instant tous vos problèmes, et concentrez-vous sur le pinceau qui frotte doucement sur le papier magique.

  1. Remplissez le socle d’eau
  2. Placez le Buddha Board en format portrait ou paysage
  3.  Trempez le pinceau de bambou dans l’eau
  4. Quand vous avez terminé, rangez le pinceau dans l’encoche prévue à cet effet sur le socle
  5. Normalement vous êtes maintenant zen (alors ? alors ?)
  6. Votre dessin s’efface petit à petit et disparaît complétementbuddha board

 

Les plus du plateau Buddha Board

  • Bonne idée cadeau pour créatif stressé
  • Fan de gadgets japonais ? C’est par ici !
  • La peinture c’est de l’eau
  • La callygraphie c’est classe
  • Au moins si vous dessinez mal, personne ne le verra
  • Écologique, sans gaspillage de papier
  • Réutilisable à l’infini (et au-delà)
  • Votre oeuvre est éphémère comme la vie, et rien que ça c’est poétique