Si comme moi vous êtes un passionné de nature et d’écologie, vous allez apprécier Bioglobe, la biosphère composée d’eau salée, de cailloux, de gorgone de coquillages et de petites crevettes vivantes ! Tout ce que vous avez à faire, comme avec l’antquarium, c’est regarder vivre ses habitants et apprendre plus sur l’écosystème marin.

Détails

Marque : Bioglobe
Composition : crevettes, coquillages, gorgone, eau salée, cailloux
Prix : 149 €

Dans le cadre de notre programme d'affiliation Amazon, nous touchons une petite commission sur le prix du produit sans que cela ne vous coûte plus cher !

bioglobe

L’écosphère, pourquoi c’est cool ?

L’écosphère est une reproduction de l’écosystème marin à l’échelle miniature en aquarium. Les petites crevettes qui vivent dedans ont tout ce dont elles ont besoin grâce à la biodiversité du Bioglobe, et bénéficient d’une espérance de vie de 4 à 5 ans (voire 12 dans certains cas exceptionnels), selon l’environnement dans lequel évolue l’écosphère. D’autre part, c’est une excellente idée de cadeau écolo.

bioglobe

La biosphère spatiale

Cette petite beauté en forme d’œuf (symbole de la vie) a été développée dans le cadre d’un partenariat de recherche spatiale lors d’une étude sur les conditions de développement de la vie en milieu confiné par Paragon (NASA), le MIR et l’ISS. Du coup avoir ça en déco dans son salon, c’est quand même trop la classe.

Bioglobe

Bioglobe, comment ça marche ?

La gorgone, c’est la grande algue que vous pouvez voir sur la photo. Elle se développe grâce à la lumière du jour et grâce au dioxyde de carbone présent dans l’eau de mer. Cette photosynthèse produit naturellement de l’oxygène qui permet aux crevettes de vivre. En retour, les crevettes produisent de l’anhydride carbonique et d’autres substances dont se nourrit cette algue et qui leur permette de croître.

Les crevettes sont des Opae’ula (Halocaridina) d’origine hawaïenne.
Elles sont timides et ne se reproduisent uniquement avec des conditions spécifiques : dans un lieu sombre et clos. Puisque les lieux de ce genre ont volontairement été omis dans le Bioglobe, les crevettes ne sont pas censées se reproduire (sauf rares exceptions), et ce dans le but de maintenir l’équilibre de la biodiversité dans leur environnement.

 

 

 Les plus

  • Voir évoluer un écosystème dans son salon
  • L’observer a un effet anti-stress
  • Développé par la NASA
  • Joli accessoire de déco
Notre avis
Un écosystème autonome, c'est pas banal comme déco
5.0Note finale