Voici iQos, le tout premier pas en avant d’un des acteurs majeurs de l’industrie du tabac vers la santé par le biais de la technologie. iQos est la toute première en son genre : pas vraiment cigarette, pas complétement vapoteuse… La cigarette électronique de Marlboro (du groupe Philip Morris) serait-elle enfin le bon moyen de fumer sans se détruire la santé ?

DÉTAILS

Nom : iQos
Marque
: Philip Morris
Couleur : blanc
Prix : 88,01 €

Dans le cadre de notre programme d'affiliation Amazon, nous touchons une petite commission sur le prix du produit, sans que cela ne vous coûte plus cher !

IqosMarlboro iQos, comment ça marche ?

IQos est l’anagrame de I Quit Ordinary Smoking (“j’arrête la cigarette oridinaire”). Ce gadget high-tech est une cigarette électronique différente des autres : cette fois pas de e-liquide. On place une petite cigarette avec filtre dans l’appareil. Le tabac est alors mélangé à de la glycérine, ce qui crée une vapeur de tabac une fois chauffé à 350°C. Ce qui est bien en-deça de la température d’une cigarette qui se consume vers les 800°C. Elle est sans flamme, sans combustion, sans fumée, sans odeur persistante, sans cendre.

Les cigarettes Heets, les seules adaptées à la taille de iQos, sont vendues à prix abordables. Non je déconne ! Elles sont vendues au même prix que les cigarettes industrielles habituelles.

Marlboro iQosL’iQos de Philip Morris, bon plan ou traquenard ?

Si l’on en croit le reportage de BFM TV, Philip Morris emploi pas moins de 450 scientifiques et 3 milliards ont été investis pour développer iQos. On peut donc présumer que – à priori – ils y ont mis de la bonne volonté. Selon Philip Morris, iQos serait “une alternative beaucoup moins nocive que les cigarettes traditionnelles” (comme quoi même eux sont conscients de vendre des produits dégueulasses) car le vapoteur inhalerait moins de produits toxiques.

D’autre part, iQos nous permettrait de nous passer des cigarettes électroniques dont le niveau de nocivité reste flou en raison de la publication de nombreuses études contradictoires portant sur la présence de formaldéhyde élevée dans certains e-liquides. Dans tous les cas, ça reste un produit corrosif qu’on nous déconseille de se verser même sur le bout des doigts alors bon… bof bof.

iQos est l’occasion pour la marque de redorer son blason auprès du grand public, mais aussi et surtout de se lancer sur le marché juteux du “fumer mieux” sur lequel on constate une forte demande.

 

 

Les plus

  • Pas de combustion ni de e-liquide
  • Température de chauffe 2 fois moins élevée que pour une cigarette
  • Pas d’odeur persistante

Rédacteur web et consultant SEO

Passionné par le web, le voyage et les rencontres.