C’est tout frais, ça vient de sortir ! Et déjà ça ne fait pas l’unanimité… (Peut-être qu’il faut lui laisser le temps de sécher un peu ?) En proposant un vernis à appliquer aussi bien sur les ongles que sur les griffes de sa voiture, Renault s’est attiré les foudres de l’Internet qui – il faut bien le reconnaître – est parfois bien susceptible. On parle de bad buzz, de sexisme… on vous laisse vous faire votre propre idée !

Détails

Marque : Renault
Nom : Twingo nail polish
Type de vernis : semi-permanent
Couleur : jaune, noir, rouge, bleu
Prix : 8,90 €

ACHETER SUR LE SITE DE RENAULT

Vernis twingoLe vernis à ongles Twingo

Ce que les internautes ont d’abord pris pour une blague est bien une nouvelle ligne de produits de Renault. Il faut savoir que la marque est depuis longtemps une habituée des produits dérivés – pour hommes, femmes et enfants – vendus dans la catégorie “Atelier Renault” de son site.
Tee-shirts, polos, chaussures, casquettes, parapluies, sacs, maroquinerie, miniatures, jouets, montres…

Elle a donc voulu frapper fort en commercialisant le tout premier vernis à ongles hybride (nail polish en anglais) qui permet aussi de camoufler les griffes de la carrosserie : c’est pourquoi le vernis Twingo (comme nous l’appellerons) est vendu en 4 couleurs différentes, qui se trouvent être les couleurs les plus populaires des modèles de Twingo.Vernis à ongles twingo

Pour ou contre le vernis Twingo ?

En soi, l’idée de Renault de commercialiser un vernis aux couleurs de ses modèles Twingo n’est pas mauvaise. D’une part parce qu’elle se positionne sur un axe esthétique et chic alors que la Twingo est généralement associée au bas de gamme voire au ringard. D’autre part, elle montre une volonté de la marque d’assumer complétement ses couleurs qui ont souvent été moquées (à l’instar du sketch de Dany Boon sur la fameuse “Twingo vert caca d’oie”).

Comme vous pouvez le constater les polémiques sont chaque jour plus passionnantes sur le web. Sexisme ou pas sexisme ? Telle est la question. Peut-être que les gens se sont figurés que la pub jouait sur le stéréotype ancestral selon lequel les femmes ont plus d’accidents de voiture que les hommes. Cela dit d’un point de vue objectif, aucune référence explicite ou même implicite n’y est faite dans la pub. On utilise du vernis pour réparer la peinture des automobiles, les femmes portent du vernis, le lien n’est pas difficile à trouver. Fallait-il forcément aller chercher plus loin ?

Vernis twingoLes plus

  • Parce que ça va sûrement sauver l’industrie automobile française de la faillite
  • Qu’après tout un vernis ça ne peut pas être si sexiste que ça
  • Cocorico quand même ou pas du coup ?